Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" ... ceux qui disaient qu'on y voyait au moins les ruines de Rome en disaient trop ; car les ruines d'une si épouvantable machine rapporteraient plus d'honneur et de révérence 10 à sa mémoire; ce n'était rien que son sépulcre. "
Montaigne: L'homme et l'oeuvre - Page 260
by Paul Bonnefon - 1893 - 502 pages
Full view - About this book

Éloge de Montaigne

1812 - 578 pages
...une science » abstraite et contemplative de laquelle il n'y avait rien » qui tombât sous les sens. Ceux qui disaient qu'on y » voyait au moins les ruines...; » car les ruines d'une si épouvantable machine rappor» teraient plus d'honneur et de révérence à sa mé» -moire ; ce n'était rien que son sépulchre....
Full view - About this book

Eloge de Montaigne, discours qui a obtenu l'accessit au jugement de la ...

Antoine Jay - Essayists, French - 1812 - 120 pages
...une science » abstraite et contemplative de laquelle il n'y avait rien » qui tombât sous les sens. Ceux qui disaient qu'on y » voyait au moins les ruines...; » car les ruines d'une si épouvantable machine rappor» teraient plus d'honneur et de révérence à sa mé» moire ; ce n'était rien que son sépulchre....
Full view - About this book

Revue universelle, bibliothèque de l'homme du monde et de l'homme politique ...

444 pages
...plan de son gîte; que cette sience qu'il en avait, était une sience abstraite et contemplative, de laquelle il n'y avait rien qui tombât sous les sens; que ceux qui disaienl qu'on y voyait les ruines de Rome , en disaient trop, car les ruines d'une si épouvantable...
Full view - About this book

Histoire romaine: première partie : république, Volume 1

Jules Michelet - Rome - 1833 - 432 pages
...mœnibus romanis esse. » Liv. XXI, 16. 296 ECLAIRCISSEMENS. P. ai. — Montaigne. Fbyage en Italie. « Ceux qui disaient qu'on y voyait au moins les ruines...à sa mémoire; ce n'était rien que son sépulcre — » Les bâtimens de cette Rome bâtarde qu'on allait à cette Leure attachant à ce* masures, quoiqu'ils...
Full view - About this book

Histoire romaine: République. Première partie, Volume 1

Jules Michelet - Rome - 1833 - 428 pages
...mœi.ubus romanis esse. ». fiv. XXI, |6. ECLAIRCISSEMENS, P. 21. — -Montaigne. Voyage en Italie. « Ceux qui disaient qu'on y voyait au moins les ruines...disaient trop ; car les ruines d'une si épouvantable macbine rapporteraient plus d'honneur et de révérence à sa mémoire; ce n'était rien que son sépulcre.......
Full view - About this book

Bibliothèque Universelle des Voyages: effectués par mer ou par terre dans ...

1833 - 500 pages
...de Rome que le ciel sous lequel elle avait été assise ; ceux qui prétendaient qu'on y voyait du moins les ruines de Rome, en disaient trop; car les...d'une si épouvantable machine rapporteraient plus d'horreur et de révérence à sa mémoire; ce n'était rien que son sépulcre. Le monde, ennemi de...
Full view - About this book

Revue des deux mondes

France - 1835 - 794 pages
...de son gîte; que cette science qu'il en avait, était une science abstraite et contemplative , de laquelle il n'y avait rien qui tombât sous les sens ; que ceux qui disaient qu'on y voyait les ruines de Rome, eu disaient trop, car les ruines d'une si épouvantable machine rapporteraient...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 1

Jules Michelet - France - 1840 - 718 pages
...se méprendront pas sur ma pensée. ÉCLAIRCISSEMENTS. Page 278. — Montague. Voyage en Italie. * Ceux qui disaient qu'on y voyait au moins les ruines...sa mémoire ; ce n'était rien que son sépulcre... » Les bâtiments de cette Rome bâtarde qu'on allait à cette heure attachant a ces masures, quoiqu'ils...
Full view - About this book

La Grèce, Rome et Dante: études littéraires

Jean-Jacques Ampère - 1848 - 440 pages
...plan de son gîte ; que cette science qu'il en avait était une science abstraite et contemplative, de laquelle il n'y avait rien qui tombât sous les sens ; que ceux qui disaient qu'on y voyait les ruines de Rome en disaient trop, car les ruines d'une si épouvantable machine rapporteraient plus...
Full view - About this book

La Grèce, Rome et Dante: études littéraires d'après nature

Jean Jacques Ampère - Dante (France) - 1848 - 444 pages
...plan de son gîte ; que cette science qu'il en avait était une science abstraite et contemplative, de laquelle il n'y avait rien qui tombât sous les sens ; que ceux qui disaient qu'on y voyait les ruines de Rome en disaient trop, car les ruines d'une si épouvantable machine rapporteraient plus*d'honneur...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF