Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Le souper fini on nous laisse ; nos hôtes couchaient en bas, nous dans la chambre haute où nous avions mangé; une soupente élevée de sept à huit pieds, où l'on montait par une échelle, c'était là le coucher... "
Oeuvres complètes de P.L. Courier - Page 277
by Paul-Louis Courier - 1845 - 455 pages
Full view - About this book

The beginners' book in French: with humorous illustrations

Sophie Doriot - French language - 1886 - 328 pages
...plus. Le souper fini, on nous laisse; nos hôtes couchaient en bas, nous dans la chambie haute où nous avions mangé'; une soupente élevée de sept...s'introduisait en rampant sous des solives chargées de pr-- visions pour toute l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur...
Full view - About this book

De l'enseignement à l'école et dans les classes élémentaires des lycées et ...

Alexandre Vessiot - Education - 1886 - 450 pages
...couronne. Le souper fini, on noua laisse ; nos hôtes couchaient en bas, nous dans la chambre haute où nous avions mangé Une soupente élevée de sept à...échelle, c'était là le coucher qui nous attendait, espère de nid dans lequel on s'introduisait en rampant sous des solives chargées de provisions pour...
Full view - About this book

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Volume 2

Jacques Demogeot - French literature - 1886 - 566 pages
...hôtes couchaient en bas, nous dans la chambre haute où nous avions mangé. Une soupente élevée 'h! sept à huit pieds, où l'on montait par une échelle, c'était là lo coucher qui nous attendait, espèce de nid dans lequel on s'inl.roilmsait en rampant sous des solives...
Full view - About this book

Französisches Lesebuch ... nebst Stoffen zur Übung im mündlichen Ausdruck

Heinrich Saure - French language - 1888 - 324 pages
...fiancée. Le souper fini, on nous laissa ; nos hôtes couchaient en bas, nous, dans la chambre haute, où nous avions mangé; une soupente, élevée de sept...provisions pour toute l'année. Mon camarade y grimpa seul; moi, déterminé à veiller, je fis bon feu, et m'assis auprès. La nuit s'était déjà passée presque...
Full view - About this book

Anecdotes Historiques Et Littéraires: A Selection of French Anecdotes from ...

Victor Kastner - 1889 - 312 pages
...fiancée. Le souper fini, on nous laissa ; nos hôtes couchaient en bas, nous, dans la chambre haute, où nous avions mangé ; une soupente, élevée de sept...provisions pour toute l'année. Mon camarade y grimpa seul ; moi, déterminé à veiller, je fis bon feu, et m'assis auprès. La nuit s'était déjà passée...
Full view - About this book

Le compagnon: Livre de Lecture à l'usage des Américains qui étudient le ...

Leslie Shelley Dodge - French language - 1889 - 224 pages
...que votre âge est a plaindre ! Cousine, on crut que nous portions les diamants de la couronne. où nous avions mangé; une soupente élevée de sept...pieds, où l'on montait par une échelle, c'était làle coucher qui nous attendait, espèce de nid dans lequel on s'introduisait en rampant sous des...
Full view - About this book

The Classic French Reader ... Or, Beauties of the French Writers ...

M. de Fivas (Alain Auguste Victor) - 1849 - 396 pages
...nous laisse ; nos hôtes couciiaient en bas, nous dans la chambre haute où nous avions r.iangé ; une soupente élevée de sept à huit pieds, où l'on...de provisions pour toute l'année. Mon camarade y g-impa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur la précieuse valise ; moi, déterminé à veiller,...
Full view - About this book

Lesebuch fur den franzosischen unterricht aus der unteren und mittleren ...

Hans Rahn - 1891 - 388 pages
...échelle, c'était là le coucher qui nous attendait, espèce denid, dans lequel on s'introduisait eu rampant sous des solives chargées de provisions pour...l'année. Mon camarade y grimpa seul et se coucha tout endormi, la tête sur la précieusevalise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

Oeuvres precedees d'une preface, Volume 3

Paul-Louis Courier - 1892 - 372 pages
...maîtresse ! Le souper fini, on nous laisse. Nos hôtes couchaient en bas , nous dans la chambre haute où nous avions mangé. Une soupente élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur la précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

A French Reader

Alphonse Dufour - French language - 1892 - 444 pages
...couchaient en bas, nous, dans la chambre haute où nous avions mangé. Une soupente élevée de sept ou huit pieds, où l'on montait par une échelle, c'était...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur la précieuse valise ; moi, déterminé à veiller, je fis un bon feu, et...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF