Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Le souper fini on nous laisse ; nos hôtes couchaient en bas, nous dans la chambre haute où nous avions mangé; une soupente élevée de sept à huit pieds, où l'on montait par une échelle, c'était là le coucher... "
Oeuvres complètes de P.L. Courier - Page 277
by Paul-Louis Courier - 1845 - 455 pages
Full view - About this book

La littérature franc̜aise contemporaine: recueil en prose et en vers de ...

Frederick Leypoldt - French literature - 1857 - 332 pages
...couronne. Le souper fini, on nous laisse; nos hôtes couchaient en bas, nous dans une chambre haute, où nous avions mangé ; une soupente élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur sa précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

First French reader: for beginners

Maximilian Schele de Vere - French language - 1867 - 162 pages
...fiancée. Le souper fini, on nous laisse ; nos hôtes couchaient en bas ; nous dans la chambre haute, où nous avions mangé : une soupente élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur la précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

La littérature franc̜aise contemporaine: recueil en prose et en vers de ...

L. Pylodet - French literature - 1867 - 330 pages
...couronne. Le souper fini, on nous laisse; nos hôtes couchaient en bas, nous dans une chambre haute, où nous avions mangé ;. une soupente élevée de sept...attendait, espèce de nid dans lequel on s'introduisait en lampant sous des solives chargées de provisions pour toute l'année. Mon camarade y grimpa seul, et...
Full view - About this book

La littérature française contemporaine: recueil en prose et en vers de ...

French literature - 1868 - 332 pages
...couronne. Le souper fini, on nous laisse; nos hôtes couchaient en bas, nous dans une chambre haute, où nous avions mangé ; une soupente élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur sa précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

Littérature française contemporaine recueil en prose et en verse de morceaux ...

Frederick Leypoldt, L. Pylodet - French literature - 1870 - 324 pages
...inauLe souper fini, on nous laisse; noa hôtes couchaient en bas, nous dans une chambre haute, où nous avions mangé ; une soupente élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur sa précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

La littérature française contemporaine: recueil en prose et en vers de ...

French literature - 1870 - 322 pages
...couronne. Le souper fini, on nous laisse; nos hôtes couchaient en bas, nous dans une chambre haute, où nous avions mangé ; une soupente élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur sa précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

Prosateurs français du XIXe siècle

Frédéric Godefroy - French prose literature - 1870 - 664 pages
...couronne. Le souper uni, ou nous laisse, nos hôtes couchaient en bas, nous dans la chambre haute où nous avions mangé ; une soupente élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur la précieuse valise; moi, déterminé à veiller, je fis bon feu, et m'assis...
Full view - About this book

Progressive French Reader: With a Vocabulary and Copious Notes, Philological ...

Ferdinand Bôcher - French language - 1870 - 296 pages
...nous, dans la chambre haute où nous avions mangé ; une soupente élevée de sept à huit pieds, 18 où l'on montait par une échelle, c'était là le...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur la précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

A French method theoretical and practical

H Wilhelm Ehrlich - 1871 - 356 pages
...... Le souper fini,3 on nous laisse ; nos hôtes couchaient en bas, nous, dans la chambre haute où nous avions mangé. Une soupente, élevée de sept...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi,4 la tête sur la précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book

Progressive French reader: With copious notes, philological and grammatical ...

Ferdinand Bôcher - French language - 1871 - 254 pages
...nous, dans la chambre haute où nous avions mangé ; une soupente élevée de sept à huit pieds,18 où l'on montait par une échelle, c'était là le...l'année. Mon camarade y grimpa seul, et se coucha tout endormi, la tête sur la précieuse valise. Moi, déterminé à veiller, je fis bon feu et m'assis...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF