Dictionnaire universel, historique, critique et bibliographique, Volume 12

Front Cover
Mame frères, 1810
 

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - Mais un froid écrivain ne sait rien qu'ennuyer. J'aime mieux Bergerac et sa burlesque audace Que ces vers où Motin se morfond et nous glace.
Page 96 - ... il les juge, il les combat, il converse avec eux, avec son lecteur, avec luimême; toujours original dans la manière dont il présente les objets, toujours plein d'imagination, toujours peintre, et. ce que j'aime, toujours sachant douter. Je voudrais bien savoir d'ailleurs s'il a pris chez les anciens tout ce qu'il dit sur nos modes, sur nos usages, sur le nouveau monde, découvert presque de son temps, sur les guerres civiles, dont il était le témoin, sur le fanatisme des deux sectes qui...
Page 456 - Newton , parce qu'il a créé une partie de Newton , et qu'il n'a été créé que par lui-même ; parce que, si l'un a découvert plus de vérités, l'autre a ouvert la route de toutes les vérités; géomètre aussi sublime, quoiqu'il n'ait point fait un aussi grand usage de la géométrie; plus original par son génie , quoique ce génie l'ait souvent trompé ; plus universel dans...
Page 96 - Quelle injustice criante de dire que Montaigne n'a fait que commenter les anciens ! Il les cite à propos , et c'est ce que les commentateurs ne font pas; il pense, et ces messieurs ne pensent point ; il appuie ses pensées de celles des grands hommes de l'antiquité; il les juge, il les combat, il converse avec eux, avec son lecteur, avec lui-même; toujours original dans la manière dont il présente les objets, toujours plein d'imagination, toujours peintre; et ce que j'aime, toujours sachant...
Page 404 - Que voulezvous que je vous réponde? Je m'imagine que vous pensez comme moi , et j'ai la vanité de croire penser comme vous. On dit que c'est le meilleur ouvrage de tous ceux .qui ont été composés sur le même sujet; je n'en suis pas , CORBESPOSDANCE.
Page 268 - TABLE CHRONOLOGIQUE DES DIPLÔMES, CHARTES, TITRES ET ACTES IMPRIMÉS CONCERNANT L'HISTOIRE DE FRANCE.
Page 40 - Il était incommodé lorsqu'on la représenta. Sa femme et Baron le pressèrent de prendre du repos et de ne point jouer : « Eh ! que feront, leur répondit-il, tant de pauvres ouvriers ? Je me reprocherais d'avoir négligé un seul jour de leur donner du pain.
Page 148 - Je crois qu'on peut aller plus loin 1er ainsi le fameux comédien : « Qui voudra savoir de quoi je suis » mort, qu'il ne demande point si c'est de la fièvre, de l'hydropisie ou de » la goutte, mais qu'il sache que c'est d
Page 441 - Netscher a travaillé en petit ; il avoit un goût de dessin assez correct , mais qui tenoit toujours du goût flamand. Sa touche est fine , délicate et moelleuse; ses couleurs locales sont bonnes. Il avoit aussi une grande intelligence du clair-obscur. Sa coutume étoit de...
Page 41 - L'autre, fougueux marquis, lui déclarant la guerre, Voulait venger la cour immolée au parterre. Mais, sitôt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut rayé du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse éclipsée.

Bibliographic information