Essais sur l'histoire naturelle des quadrupèdes de la Province du Paraguay, Volume 2

Front Cover
Imprimerie de C. Pougens, Librairie de Madame Huzard, 1801 - Mammals
 

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 495 - Loix et de la probité des Citoyens» Je déclare que je poursuivrai devant les Tribunaux tout Contrefacteur , Distributeur ou Débitant d'Edition contrefaite. J'assure même au Citoyen qui me fera connaître le Contrefacteur, Distributeur ou Débitant , la moitié du dédommagement que la Loi accorde.
Page 319 - Poules domestiques de races communes et d'autres races , qui i1e diffèrent point par les formes , et qui ont les plumes , les pieds , la crête , les barbes et la peau noirs comme celle des Nègres de Guinée* Lorsqu'elles sont cuites , leur peau est encore noire ; leur chair est plus insipide , et d'une couleur plus foncée que celle des Poules ordinaires , et leurs os sont notablement plus opaques» Elles se reproduisent , et mêlées aux races communes , elles font des métis.
Page 495 - J'assure même au Citoyen qui me fera connaître le Contrefacteur, Distributeur ou Débitant , la moitié du dédommagement que la Loi accorde. Les deux exemplaires, en vertu de la loi , sont déposés à la Bibliothèque nationale» Paris , ce 1er Vendémiaire, an IX de la République Française.
Page 273 - ... cause de cela, à cause que ces blessures sont sans danger et parce que les Chauves-Souris ne les font que dans les nuits où elles éprouvent une disette d'autres aliments, nul ne craint ici ces Animaux, et personne ne s'en occupe, quoiqu'on dise d'eux que, pour endormir le sentiment chez leur victime, ils caressent et rafraîchissent en battant leurs ailes la partie qu'ils vont mordre et sucer. » Azara donne quarante-deux centimètres d'envergure à cette espèce de Phylloslomidé. L...
Page 207 - Le mâle ou chef se place toujours, dit d'Azara (1), dans un lieu plus élevé, comme pour veiller à la conservation de la famille qu'il dirige : cette famille ne se meut qu'après que ce chef s'est mis en mouvement luimême ; alors elle passe d'une branche à l'autre des arbres.
Page 273 - Quoique mes plaies aient été douloureuses pendant plusieursjours, elles furent de si peu d'importance, que je n'y appliquai aucun remède. « A cause de cela, à cause que ces blessures sont sans danger, et parce que les chauves-souris ne les font que dans les nuits où elles éprouvent une disette d'autres aliments ; nul ne craint ici ces animaux, et personne ne s'en occupe, quoiqu'on dise d'eux que, pour endormir le sentiment chez leur victime, ils caressent et rafraîchissent, en battant...
Page 302 - ... bondissent en liberté dans des prairies immenses où ils cueillent les productions nouvelles d'un printemps toujours nouveau; sans habitation fixe, sans autre abri que celui d'un ciel serein, ils respirent un air plus pur que celui de ces palais...
Page 12 - Lorsqu'on l'effraye, ajoute-t-il, il pousse un son élevé et plein qui dit : a, pé, et qu'il n'emploie dans aucune autre circonstance; puis il se jette à l'eau, où il nage facilement, sans laisser dehors autre chose que ses narines ou un peu plus; mais si le péril est plus grand, ou s'il est blessé, il plonge et va sortir plus loin, parce qu'il ne peut demeurer sous l'eau que jusqu'au besoin de renouveler sa respiration. Quoiqu'il fasse des traversées pour chercher d'autres eaux, il est ordinaire...
Page 52 - Je ne les ai jamais trouvés, dans leur gîte, que couchés à la manière des cerfs ; et, comme ceux-ci, ils courent à d'assez grandes distances. Pris petits, ces lièvres pampas...
Page 198 - ... d'écaillés avec quelques poils ; mais ils abondent, et sont très-longs dans les faces extérieures des quatre jambes, et au point où s'unissent les trois bandes mobiles. C'est là qu'on voit les muscles qui contractent les boucliers, pour former la boule. « Les jambes sont beaucoup plus...

Bibliographic information