De la fièvre puerpérale, de sa nature et de son traitement

Front Cover
J.-B. Baillière et fils, 1858 - 462 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 389 - Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement , Et les mots pour le dire arrivent aisément.
Page 263 - ... parmi les six médecins, il en est un, Trousseau, qui, par un de ces coups d'aile dont il était familier, s'éleva dans les régions où se trouvait la vérité. « Pour rendre ma pensée, at-il dit, et continuant ma comparaison avec les maladies diverses que j'ai indiquées tout à l'heure, je dirai que si la morve procède d'une piqûre infectante, la fièvre rabique d'une morsure infectante, la vérole d'une ulcération infectante, la fièvre des blessés procède d'une plaie infectante,...
Page 44 - La diathèse est une disposition en vertu de laquelle plusieurs organes ou plusieurs points de l'économie sont à la fois ou successivement le siége d'affections spontanées dans leur développement et identiques dans leur nature, lors même qu'elles se présentent sous des apparences diverses.
Page 118 - Traité de la science médicale (histoire et dogmes), comprenant un précis de méthodologie ou de médecine préparatoire; un résumé de l'histoire de la médecine, suivi de notices historiques et critiques sur les écoles de Cos , d'Alexandrie , de...
Page 6 - Recherches sur les abcès multiples et sur les accidents qu'amène la présence du pus dans le système vasculaire, suivies de remarques sur les altérations du sang, par le docteur F.
Page 190 - Il constate que si l'on peut compter « des essentialistes, des demi-essentialistes, des essentialistes sans le vouloir, des essentialistes sans le savoir, des localisateurs absolus, des demi ou des...
Page 386 - Paris. 1841, 2 forts vol. in-8, Avec 8 planches gravées. 16 fr. Ouvrage auquel l'Institut de France a accordé le grand prix de médecine. BOUILLAUD.
Page 29 - C'est un aveu triste à faire, mais je crois être dans le vrai en déclarant que le traitement de la fièvre puerpérale est encore à trouver. Ce n'est pas que des prétentions contraires ne se soient produites bien souvent depuis qu'on s'occupe de ce grave sujet.

Bibliographic information