Mémoires, Volume 24

Front Cover
 

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xiii - Comètes que l'on craint à l'égal du tonnerre, Cessez d'épouvanter les peuples de la terre : Dans une ellipse immense achevez votre cours ; Remontez, descendez près de l'astre des jours ; Lancez vos feux, volez, et, revenant sans cesse, Des mondes épuisés ranimez la vieillesse.
Page ix - ... et ce plan, toujours le même, toujours suivi de l'homme au singe, du singe aux quadrupèdes, des quadrupèdes aux cétacés, aux oiseaux, aux poissons, aux reptiles; ce plan, dis-je, bien saisi par l'esprit humain, est un exemplaire fidèle de la nature vivante, et la vue la plus simple et la plus générale sous laquelle on puisse la considérer...
Page xxx - Saint-Hilaire, au contraire, a dû travailler seul et dans un complet isolement; mais la solitude, le silence et le recueillement inspirent le génie. Il y avait puisé cette originalité et cette puissance d'imagination qui l'ont conduit à de si grandes choses : seul, d'ailleurs, il pouvait suivre les routes qu'il s'était tracées, car il travaillait d'inspiration, et l'inspiration ne se partage pas. Cuvier, de son vivant, a été comblé d'honneurs, de titres et de distinctions, d'ailleurs bien...
Page 466 - L'action thérapeutique du sulfate de cinchonine n'est pas en proportion de son action physiologique ; car il guérit quelquefois sans que les malades aient senti son action, dans d'autres cas où l'action physiologique est énergique, l'action thérapeutique manque. 7° Le sulfate de cinchonine ne peut pas remplacer le sulfate de quinine dans le traitement des fièvres intermittentes graves.
Page xxviii - Et mon cœur sans efforts, se répand dans mes vers. Tel au sein de la nuit et de la forêt sombre, L'oiseau mélodieux chante caché dans l'ombre. Les ans , les mois, les jours , par une sage loi , Tout revient ; mais le jour ne revient pas pour moi : Mes yeux cherchent en vain les fleurs fraîches écloses ; Mes printemps sont sans grâce , et mes étés sans roses, J'ai perdu des ruisseaux le cristal argentin, La pourpre du couchant...
Page 19 - ... sens de la vue, elles s'étendent dans des cas plus rares à la sensibilité générale et même au sens de l'ouïe; on peut les rencontrer dans la chorée pure dégagée de toute complication; mais leur existence est infiniment plus fréquente toutes les fois que la...
Page 392 - Chacun, sans doute, aura tiré déjà la conclusion des faits qui précèdent. Ces fibres élastiques, ou, pour parler plus clairement, contractiles, qui circonscrivent l'ouverture ombilicale, constituent un véritable sphincter ombilical se resserrant insensiblement sur les vaisseaux dès qu'ils ne sont plus traversés par le courant sanguin, et, par suite de cette striction, s'opère progressivement leur section, comme par le fait d'une ligature.
Page 19 - Tétât intermédiaire à la veille et au sommeil, plus rarement le matin au réveil, quelquefois pendant le rêve; souvent limitées au sens de la vue, elles s'étendent dans des cas plus rares à la sensibilité générale et même au sens de l'ouïe; on peut les rencontrer dans la...
Page v - Tandis que nos frères d'armes vont repousser d'un bras nerveux les efforts impuissants des rois coalises, et cimenter de leur sang les bases de notre République, nous, dans le silence de l'étude, nous allons acquérir de nouvelles connaissances afin d'ajouter un nouveau rayon a la gloire nationale.
Page xxx - Science contemporaine, il trouva de toute part de y.élés et habiles collaborateurs. Ses études et ses recherches étaient de celles qui peuvent se partager et se distribuer; il dominait tous les travaux qui s'accomplissaient de son temps, on se formait sous ses yeux, on se disputait ses encouragements : c'était une suprématie universellement acceptée et que personne n'aurait osé contester. Geoffroy...

Bibliographic information