Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Elle jura par ses yeulx et les miens, Ayant pitié de ma longue entreprise. Que mes malheurs se tourneroient en biens ; Et pour cela me fut heure promise. Je crois que Dieu les femmes favorise : Car de quatre yeulx qui furent parjurez, Rouges les miens... "
Portraits littéraires - Page 65
by Charles Augustin Sainte-Beuve - 1878
Full view - About this book

Nouveaux essais d'histoire littéraire

Eugène Geruzez - French literature - 1846 - 456 pages
...par ses yeux et les miens, Prenant pitié de ma longue entreprise, Que mes malheurs se changeraient en biens, Et pour cela me fut heure promise : Je crois que Dieu les femmes favorise, Car de nos yeux qui furent parjurés, Rouges les miens devinrent sans feintise, Les siens en sont plus beaux,...
Full view - About this book

Curiosités biographiques

Ludovic Lalanne - Anecdotes - 1846 - 486 pages
...survient une seule heure d'aise, La douleur cesse, et le tourment s'apaise. Elle jura par ses yeux et les miens, Ayant pitié de ma longue entreprise, Que mes malheurs se tourneraient en biens, Et pour cela me fut heure promise. Je croy que Dieu les femmes favorise, Carde...
Full view - About this book

Journal des sçavans

Pierre Claude François Daunou, Pierre Lebrun, Charles Giraud, Barthélemy Hauréau, Léopold Delisle, Gaston Bruno Paulin Paris, René Cagnat, Alfred Merlin - France - 1847 - 776 pages
...souvent chez lui des bagatelles aussi bien tournées que celle-ci par exemple : Elle jura par ses yculx et les miens , Ayant pitié de ma longue entreprise,...évidente de ces vers d'Ovide en ses Amours (liv. ffl, élég. 3): Perque suos illam nuper jurasse recordor, Perque meos oculos; et dolaere mei. Voici...
Full view - About this book

Poésies du roi François ier, de Louise de Savoie, duchesse d ..., Part 111

Francis I (king of France.) - 1847 - 274 pages
...pauvre infortunée ! Que la part qui me faict sçavoir mon mal present. Juravit oculos et doluere mei. Elle jura par ses yeulx et les miens, Ayant pitié...faintise ; Les siens en sont plus beaulx et azurez. D'ung amy fainct je ne me puis desfaire, Sans ma parolle et honneur desmentir. Las ! maintenant je...
Full view - About this book

Derniers portraits littéraires

Charles Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1852 - 550 pages
...pour les exprimer; il n'ya rien là qui excède la portée de talent qu'on est en droit. d'altendre d'un prince spirituel et qui avait eu de tristes loisirs...favorise : Car de quatre yeulx qui furent parjurez, Bouges les miens devindrent, sans faintlse ; Les siens en sont plus heaulx et azurez. Sachons seulement...
Full view - About this book

Derniers portraits littéraires

Charles Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1858 - 582 pages
...d'emprunt ou de rencontre, des saillies heureuses, des maximes galantes et un peu subtiles, quand il suffit d'un petit nombre de vers pour les exprimer,- il n'ya...favorise : Car de quatre yeulx qui furent parjurez, Bouges les miens devindrent, sans faintise ; Les siens en sont plus beaulx et azurez. Sachons seulement...
Full view - About this book

Derniers portraits littéraires ...

Charles Augustin Sainte-Beuve - French literature - 1858 - 550 pages
...entreprise, Que mes malheurs se tourneraient en biens ; Et pour cela me fut heure promise. Je croîs que Dieu les femmes favorise : Car de quatre yeulx qui furent parjurez, Bouges les miens devindrent, sans fainllse ; Les siens en sont plus beaulx et azurez. Sachons seulement...
Full view - About this book

Moyen âge. Renaissance

Eugène Geruzez - French literature - 1861 - 510 pages
...par ses yeux et les miens, Prenant pitié de ma longue entreprise, Que mes malheurs se changeroient en biens, Et pour cela me fut heure promise : Je crois que Dieu les femmes favorise, Car de nos yeux qui furent parjurez, Rouges les miens devinrent sans feintise, Les siens en sont plus beaux...
Full view - About this book

Histoire de la littérature française ... jusqu'à la Révolution, Volume 1

Eugène Nicolas Géruzez - French literature - 1861 - 528 pages
...par ses yeux et les miens, Prenant pitié de ma longue entreprise, Que mes malheurs se changeraient en biens , Et pour cela me fut heure promise : Je crois que Dieu les femmes favorise, Car de nos yeux qui furent parjurez, Rouges les miens devinrent sans feintise, Les siens en sont plus beau*...
Full view - About this book

Moyen age. Renaissance

Eugène Geruzez - French literature - 1877 - 508 pages
...ses yeux et les miens, Prenant pitié de ma longue entreprise, Que mes malheurs se changcroient eu biens, Et pour cela me fut heure promise : Je crois que Dieu les femmes favorise, Car de nos yeux qui furent parjurez, Rouges les miens devinrent sans feintise, Les sieus en sont plus beaux...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF