Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Je vois, j'écoute, et jusqu'à ce moment je n'envie pas les plaisirs du grand monde. Ils ont tous l'air de ne pas s'aimer beaucoup. Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion. Je voudrais en gagner pour mille besoins que... "
Portraits littéraires - Page 202
by Charles Augustin Sainte-Beuve - 1878
Full view - About this book

Revue des deux mondes, Volume 17

France - 1839 - 868 pages
...mal est incurable. » — Et à propos dnjctt dont il est témoin dans ses soirées mondaines : « Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion. » II est déjà avec toute sa périlleuse finesse, avec tous ses germes éclos,dans cette lettre (t)....
Full view - About this book

Critiques et portraits littéraires, Volume 5

Charles-Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1839 - 592 pages
...mal est incurable. » — Et à propos du jeu dont il est témoin dans ses soirées mondaines : « Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion. » Il est déjà avec toute sa périlleuse finesse, avec tous ses germes éclos , dans cette lettre...
Full view - About this book

Portraits de femmes

Charles Augustin de Sainte-Beuve - 1844 - 522 pages
...mal est incurable. » — Et à propos du jeu dont il est témoin dans ses soirées mondaines : « Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion. » II est déjà avec toute sa périlleuse finesse, avec tous ses germes éclos, dans cette lettre...
Full view - About this book

Derniers portraits littéraires

Charles Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1852 - 550 pages
...bien droit, et je fais le grand garçon tant que je puis. Je vois, j'écoute, et jusqu'à ce moment je n'envie pas les plaisirs du grand monde. Ils ont...l'air de ne pas s'aimer beaucoup. Cependant le jeu et l'orque je vois rouler me causent quelque émotion. Je voudrais en gagner pour mille besoins que l'on...
Full view - About this book

Portraits de femmes

Charles Augustin Sainte-Beuve - 1852 - 556 pages
...mal est incurable. » — Et à propos du jeu dont il est témoin dans ses soirées mondaines : « Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion. » Il est déjà avec toute sa périlleuse finesse, avec tous ses germes éclos, dans cette lettre...
Full view - About this book

Derniers portraits littéraires ...

Charles Augustin Sainte-Beuve - French literature - 1858 - 550 pages
...bien droit, et je fais le grand garçon tant que je puis. Je vois, j'écoute, et jusqu'à ce moment je n'envie pas les plaisirs du grand monde. Ils ont...j'ai bien ménagé les deux louis que vous m'avez envoyns l'année dernière, ils ont duré jusqu'à la foire passée ; à présent il ne me manque qu'un...
Full view - About this book

Portraits de femmes

Charles Augustin Sainte-Beuve - Authors, French - 1858 - 510 pages
...spirituel et lettré du Canton de Vaud, M. de Brentea. dont il est témoin dans ses soirées mondaines : «Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion. " II est déjà avec toute sa périlleuse finesse, avec tous ses germes éclos, dans cette lettre 1....
Full view - About this book

Revue nationale et étrangère politique, scientifique et littéraire, Volume 5

Periodicals - 1861 - 660 pages
...tiens bien droit et je fais le grand garçon tant que je puis. Je vois, j'écoute, et jusqu'à présent je n'envie pas les plaisirs du grand monde. Ils ont...émotion. Je voudrais en gagner pour mille besoins qu'on traite de fantaisies. A propos d'or, j'ai bien ménagé les deux louis que vous m'avez envoyés...
Full view - About this book

Morceaux intéressants et instructifs traduits des prosateurs ..., Issue 24

Alfred G. Havet - English prose literature - 1868 - 316 pages
...bien droit, et je fais le grand garcon tant que je puis. Je vois, j'écoute, et jusqu'à ce moment je n'envie pas les plaisirs du grand monde. Ils ont tous l'air de ne pas s'aimer beauconp. Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion. Je voudrais en gagner...
Full view - About this book

Revue philosophique de la France et de l'étranger, Volume 49

Philosophy - 1900 - 700 pages
...ce mal est incurable... » Et à propos du jeu dont il est témoin dans ses soirées mondaines : « Cependant le jeu et l'or que je vois rouler me causent quelque émotion... » II s'accuse quelque part d'avoir des goûts fort étroits, et cet aveu vaut pour notre thèse :...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF